En quoi le rôle de l’architecte est-il primordial dans une vente à un promoteur ?

Une vente à un promoteur représente pour la plupart des particuliers une occasion intéressante de vendre un bien immobilier à un excellent prix. En effet, si tout se déroule à la perfection, au terme des négociations entre vous et le promoteur, vous signerez une promesse de vente et par la suite, la vente effective de votre bien. Le paiement peut être traditionnel, c’est à dire que vous touchez de l’argent en échange de votre bien, ou moins conventionnel, avec un logement. Cela se nomme le paiement en dation et peut satisfaire ceux qui ne souhaitent pas quitter la commune dans laquelle se trouve le terrain. Le promoteur va faire construire divers logements et il vous en fournira un dont la valeur sera équivalente à celle de votre bien.

Rôle architecte

Si la vente ne peut aller à son terme, il se peut que le promoteur vous rémunère tout de même en raison des conditions présentes dans la promesse unilatérale de vente, qu’il convient de bien négocier dès le départ. Une vente peut échouer parce que le promoteur n’a pas obtenu les fonds pour lancer le chantier ou encore parce que la mairie a refusé de lui délivrer le permis de construire.
Dans tous les cas, vous aurez à discuter avec divers professionnels du bâtiment, que ce soit lors de la demande de permis de construire ou par la suite sur le chantier, que vous suivrez de près si vous vendez en dation.

L’architecte est sans aucun doute le professionnel que vous allez croiser le plus souvent. En effet, son rôle va être important lors de l’élaboration des plans du futur projet immobilier, mais aussi durant tout le temps que dureront les travaux. Il va avoir plusieurs rôles à jouer durant la transaction, il se fera tour à tour architecte et maître d’œuvre, comme nous allons le voir ensemble.

Dans quels cas un architecte doit-il intervenir ?

Il est important de noter que la présence d’un architecte ne va pas toujours être obligatoire. En effet, certaines étapes du projet peuvent être réalisées par le promoteur lui-même, bien qu’un architecte soit souvent apte à donner des conseils avisés. Certaines situations sont néanmoins encadrées par la loi, qui impose la présence d’un architecte ou tout du moins son expertise.

Une construction planifiée avec un architecte

Parmi les situations dans lesquelles la présence d’un architecte est obligatoire, on trouve la construction ou la rénovation d’un bâtiment. En effet, dans ces deux cas, un permis de construire va devoir être demandé en mairie, et un architecte doit participer à l’élaboration du dossier de demande. Ce professionnel va pouvoir apporter son expertise au promoteur et dessiner avec lui les plans des futurs bâtiments. En tant que particulier, souvenez-vous que si vous réalisez un agrandissement ou une modification importante sur votre habitation par exemple, vous aurez besoin d’un permis de construire, et donc d’un architecte pour réaliser la demande.

À partir du moment où les modifications concernent l’intérieur d’un bâtiment et ne vont pas entraîner une modification de la surface au sol habitée, il n’est pas obligatoire de recourir à l’expertise d’un architecte.

Vendre à un promoteur, une transaction qui nécessite l’intervention d’un architecte

Vous vous en doutez certainement, le fait de vendre à un promoteur va entraîner une demande de permis de construire. En effet, un promoteur immobilier a pour but de mettre en place un projet tel qu’un lotissement, un immeuble ou même des locaux commerciaux. Il devra donc bâtir des bâtiments et par conséquent, obtenir un permis de construire. L’architecte va grandement l’aider dans cette démarche, puisque c’est lui qui va tracer tous les plans du projet, en suivant à la fois les directives du promoteur et celles dictées par le PLU.

Pour rappel, le PLU est un document officiel local qui distingue les zones constructibles de celles qui ne le sont et qui impose des restrictions à ceux qui désirent faire construire des bâtiments, quels qu’ils soient. Dans certaines villes par exemple, il est interdit de mettre en place des bâtiments de plus de trois étages, dans d’autres, un style architectural précis doit être respecté. C’est pour cela que l’architecte est indispensable à l’obtention du permis de construire : il s’agit d’un professionnel habitué à travailler avec de nombreuses contraintes, il est donc tout à fait qualifié pour collaborer avec le promoteur immobilier.

Lorsque le promoteur aura enfin son permis de construire entre les mains, le rôle de l’architecte ne va pas pour autant devenir obsolète. En effet, la plupart du temps, le promoteur va choisir un professionnel qualifié comme maître d’œuvre, autrement dit, une personne qui supervise le chantier à sa place tout en lui faisant régulièrement part des avancées notables des travaux. L’architecte est bien souvent le professionnel le plus compétent pour ce poste, puisqu’il connaît le projet dans les moindres détails et est parfaitement formé à la supervision d’un chantier. Il sera apte à détecter les défauts de construction du bâtiment si jamais il y en a et saura résoudre les problèmes techniques.

Vous l’aurez compris, vous serez forcément amené à côtoyer un architecte durant le temps que durera la vente au promoteur immobilier. Si le projet de ce dernier est de petite taille, il va certainement faire appel à un architecte indépendant avec lequel il est habitué à travailler, pour des raisons de confiance et d’habitude. En revanche, les projets de très grande envergure peuvent être mis en place par un cabinet d’architectes, qui seront alors plusieurs à travailler avec le promoteur. Cela peut s’avérer indispensable si plusieurs bâtiments doivent être construits par exemple, auquel cas, il deviendrait complexe pour l’architecte seul de tout gérer dans les temps. N’oubliez pas qu’une transaction avec un promoteur demande du temps, il convient donc de ne pas en perdre, dans la mesure du possible.

Un architecte pour dessiner votre projet

Il se peut que vous ayez décidé de faire construire vous-même des bâtiments sur votre terrain. Dans ce cas, vous aurez également besoin de faire appel à un architecte, puisque vous ne pourrez dessiner seul les plans de votre projet. Certes, l’architecte vous sera d’une grande aide pour réaliser la demande permis de construire, mais il va aussi vous aider à visualiser votre projet et vous conseiller sur les possibilités qui s’offrent à vous. Son avis va être des plus intéressants, sans lui, vous ne pourrez pas obtenir un permis de construire du premier coup.

Il faut savoir que même un promoteur, qui est pourtant un professionnel de l’immobilier, va avoir recours aux services d’un architecte. En effet, si le promoteur a les idées, l’architecte va mettre ces dernières sur papier, sans lui, rien ne serait possible.

Au moment de tracer les grandes lignes du projet, l’architecte va être aidé d’autres professionnels conviés par le promoteur. Un géologue, un géomètre et divers ingénieurs vont analyser le terrain et fournir des informations à l’architecte qui s’en servira pour dresser la liste des limites du projet. Il va également se servir du PLU pour élaborer les plans des futurs bâtiments, ce document contenant de nombreuses directives qu’il convient de suivre à la lettre.

Des limites qui peuvent stopper le projet

Alors que le promoteur établi les plans du projet, la finalité de la vente se dessine peu à peu. En effet, en fonction du résultat donné par l’architecte, le promoteur va faire une offre au vendeur, c’est à dire vous, basée sur les bénéfices qu’il pourra réaliser. L’architecte va établir son pronostic sur les chances de réussite de la demande permis de construire en se basant sur les données qu’il a en sa possession, mais avant tout, il va donner au promoteur son avis sur le sujet en lui-même.

En fonction de la qualité du terrain, des restrictions du PLU ou encore de la viabilité de la parcelle, la demande de permis de construire sera ou non effectuée. Si l’architecte estime que la demande n’aboutira pas sans des modifications sérieuses, le promoteur peut parfaitement laisser tomber la transaction, surtout s’il estime que le projet n’est plus rentable pour lui.

Une vente en dation qui se négocie avec l’architecte

Si l’architecte donne son approbation, le promoteur va déposer la demande de permis de construire en mairie. Dans le cas où vous avez signé, sur la promesse unilatérale de vente, pour une vente en dation, il convient de prendre le temps de vérifier que les plans de votre futur logement vous conviennent. En théorie, tout architecte compétent aura pris le temps de lire vos doléances au sein de cette promesse de vente, mais il vaut mieux que vous discutiez avec lui des points à revoir, s’il y en a.

Un architecte qui inspire confiance

Pour que la transaction se déroule pour le mieux, il faut éviter de perdre du temps inutilement. Pour parvenir à cela, il faut que l’architecte soit suffisamment compétent pour prendre en compte tous les éléments présents sur le PLU, mais également dictés par la mairie de manière informelle. Le promoteur lui-même n’hésitera pas à contacter les instances locales afin de prendre connaissance de leurs besoins, c’est une façon pratique de s’assurer que le projet a toutes les chances de voir le jour par la suite.

En collaborant avec un architecte qualifié et reconnu, le promoteur s’assurera d’obtenir des plans détaillés et répondant aux attentes de la mairie. La demande de permis de construire sera ainsi plus facilement accordées et les délais seront soit réduits, soit respectés.

Un maître d’œuvre qualifié

Une fois le permis de construire obtenu, le rôle de l’architecte va être modifié. Bien souvent, il est choisi par le promoteur pour devenir le maître d’œuvre du projet. Il sera alors chargé de superviser le chantier, de s’assurer qu’il n’y a pas de retard sur la livraison des matériaux, etc. De plus, il devra régler les potentiels problèmes qui surgiront. Ses qualifications sont larges mais il devra tout de même rendre des comptes régulièrement au promoteur, qui reste le maître d’ouvrage.

De votre côté, si vous avez vendu en dation, vous serez ravi de savoir qu’un professionnel aussi qualifié se charge de superviser l’ensemble du chantier, et donc la construction de votre futur logement. Un promoteur qualifié travaillera avec le même architecte de façon régulière, vous serez donc sûr de sa fiabilité.

Des professionnels qu’il convient de bien sélectionner

Il est complexe de se rendre compte de l’efficacité de professionnels du bâtiment lorsque l’on ne connaît pas ce milieu. C’est pourquoi il vaut mieux que vous preniez le temps de vous renseigner sur votre futur promoteur, afin de ne pas avoir de mauvaises surprises.

Retenez qu’un promoteur qualifié aura tendance à exercer son métier accompagné des mêmes professionnels, son carnet d’adresse est complet et il est capable d’entretenir des relations professionnelles sur le long terme.

N’hésitez pas à choisir un promoteur local, cela sera plus simple pour vous assurer de son professionnalisme en vous rendant sur ses projets déjà achevés. Par la même occasion, vous pourrez découvrir le talent de l’architecte qui collabore avec votre promoteur, puisque c’est certainement lui qui aura dessiné les plans des projets déjà réalisés auparavant par le promoteur immobilier.